Réagissez à l'actu du jour ! :)

#1

Bonjour à toutes et à tous ! :slight_smile:

Comme sur feu-LBP-France, voici le célèbre fil de commentaires de l’actualité du jour !

Pour ouvrir ce sujet : Les dernières péripéties du Brexit, avec une date limite désormais fixé au 31 octobre 2019, soit un report de 6 mois : Brexit : les dirigeants européens s'accordent sur un report pouvant aller jusqu'au 31 octobre

Avec, à la clé, la nécessité de réélire à nouveau des représentants britanniques qui siégeront encore à l’UE les 6 prochains mois.

Il s’agit d’une date butoire, la sortie pouvant se faire avant si les Britanniques le souhaitent.

Pour rappel des faits : l’accord obtenu avec l’UE a été rejeté 3 fois par le parlement britannique, et ne sera probablement plus soumis au vote en l’état. En raison de l’influence des conservateurs les plus radicaux, de l’opposition travailliste qui a toujours été contre le Brexit, et des représentants de l’Irlande du Nord qui rejettent tout accord. Impossible donc pour Theresa May d’obtenir une majorité de Pour.

Le parlement a également voté contre la sortie sans accord. Ainsi que contre un nouveau référendum.

Donc c’est bien gentil de tout rejeter, mais à un moment il faut aussi trancher, pour enfin pouvoir tourner la page.

Pour une fois, je dois dire que je suis plutôt proche de la position de Macron. Ils ont eu 2 ans pour se décider, mettre les modalités en place, négocier… il est grand temps qu’une décision soit prise.
Je pense que les négociations avec l’UE sont désormais terminées, et qu’il ne faut plus y revenir. Il revient aux Britanniques de se sortir seuls du guêpier dans lequel ils se sont fourrés.

Après, si au final ils décident de rester, je pense que ce serait mieux pour tout le monde, surtout au vu du contexte toxique dans lequel le référendum a été voté. Mais par contre, si ils partent, alors qu’ils se magnent le train.

Et vous, quel est votre avis là dessus ? :slight_smile:

0 Likes

#2

ah ce topic me dit quelque chose :smile:

Le brexit repose sur un mensonge : faire croire aux anglais qu’ils économiseraient 350 millions de livres par an.
Les anglais et les européens font tout pour que cela traîne, et je pense que le brexit n’aura pas lieu.
En tout cas ce sera pas le brexit tel qu’il est annoncé.

Conclusion : Actuellement les référendums ne servent pas à grand chose.

2 Likes

#3

Je suis assez d’accord… Si l’aile radicale des conservateurs est parvenue à faire accepter une idée aussi absurde qu’un départ de l’union européenne, alors il n’est pas étonnant qu’ils soient également parvenus à faire pencher le référendum en leur faveur.

Tu as d’autant plus les mains libres quand tu le fais avec, soit disant, l’aval des gens qui ont voté. Les référendums, on en fait un peu ce qu’on veut selon le contexte dans lequel il est organisé.

0 Likes

#4

Dans l’actualité bien sur il y a cet incendie de la Cathédrale Notre-Dame Paris.

Ce monument (le plus visité de France) vieux de 850 ans domine le cœur de Paris et rayonne mondialement.

Il a été sauvé des flammes, Notre-Dame sera reconstruite.

Ce qui choque aujourd’hui, c’est la rapidité des “dons”. Des centaines de millions d’euros ont été débloqués en quelque jours.
En plein dans un conflit social majeur en France cela crée forcément des polémiques.

Qu’en pensez-vous?

0 Likes

#5

Il est vrai que les dons versés à l’occasion de cette future restauration sont très importants. Je peux comprendre que ça fasse parler, et que ça remette en question la manière dont on considère certaines priorités. Donner des millions pour la reconstruction à l’heure où le nombre de sans-abris ne fait qu’augmenter, je comprends que ça puisse déranger.

Mais cela dit, je préfère voir cet argent investi dans cette restauration, plutôt que le laisser dormir au fond d’un coffre fort. Ou enterré au fond d’un paradis fiscal. Pour l’essentiel, c’est de l’argent qui n’aurait jamais été reversé pour d’autres causes. Et à l’heure où on manque de moyens partout, ce n’est pas une si mauvaise idée de faire contribuer la population : ça sera toujours ça de moins pour venir plomber le reste. (Après, l’attribution des dits-moyens est un tout autre débat, que je n’aborderai pas ici.)

Reste à savoir comment le projet de restauration sera mené. Vu la source de financement essentiellement citoyenne, il ne faudrait pas faire un truc commercial, genre avec des boutiques ajoutées dans les nouvelles combles. La cathédrale doit redevenir comme elle était. Je n’ai pas envie que Notre Dame devienne comme le futur Palais du Commerce de Rennes. (Pour citer un exemple récent.)

On regrettera les propos regrettables de la part de cette militante de l’Unef, qui montrent bien que l’intolérance n’est pas le monopole des vieux réacs. N’importe qui peut tomber dans l’excès. Il faut toujours savoir remettre ses paradigmes en question, et prendre la distance nécessaire pour ne pas devenir soi-même oppressif.

Propos que la plupart des torchons de droite dure n’auront pas manqué de reprendre à l’unisson pour récupérer les restes du cadavre, tout en instrumentalisant la chose. Eux par contre, aucune compassion pour eux.

À tort ou à raison, il est clair que Macron et le gouvernement en ont déjà fait une affaire d’État. Ce bâtiment est l’un des totems touristiques du pays et les enjeux sont considérables. Et au niveau diplomatique, il est clair qu’il pourrait difficilement faire autrement.
Mais on se sera volontiers passé de la récupération anti-Gilets Jaunes, ainsi que de la leçon de morale sur l’unité, qui est complètement hors-de-propos et ne solutionne pas les malaises de fond. La réaction de la majorité des citoyens, ébranlé.e.s par ce sinistre, nous a montré que ce n’était pas nécessaire : les français.e.s savent être uni.e.s quand il le faut, comme ça a toujours été le cas.

Pour conclure, les 5 années de travaux annoncées par Macron pour restaurer la cathédrale, je n’y crois pas du tout. Ça durera beaucoup plus longtemps. Il faudra faire intervenir des centaines d’acteurs pour tout reproduire au plus fidèle, tout en restaurant l’existant avec une minutie de fourmi. On parle d’un bâtiment historique quasi-millénaire de 90 mètres de haut, pas d’une station de métro ou d’un gratte-ciel en béton-verre.

0 Likes